Un projet collaboratif initié par une équipe médecins – chercheurs

L’outil développé par SurgiMAb a été développé à l’attention des chirurgiens oncologues, dans le but de pouvoir disposer d’un outil de diagnostic per-opératoire, utilisable en temps réel. Cet outil est basé sur l’utilisation conjointe d’une sonde de détection manuelle, et d’un conjugué fluorescent injectable, capable de reconnaitre spécifiquement les cellules tumorales.

Le projet initial duquel est issue cette technologie a été développé au sein de l’Institut de Recherche en Cancérologie de Montpellier, dans le laboratoire du Dr. André Pèlegrin.

La société Synth-Innove est notre partenaire dans le développement d’un fluorophore utilisable en clinique pour une application per-opératoire.

Depuis mai 2012, SurgiMab travaille avec l’équipe de Leads to Developments (L2D) qui l’assiste dans la mise en place de ses plans de développement pré-clinique et clinique, notamment sur les aspects réglementaires. L’équipe de L2D aura tout particulièrement en charge la préparation du dossier de demande d’autorisation d’essais cliniques que SurgiMab déposera devant les autorités compétentes européennes.

Le BIC (Business and Innovation Centre) de Montpellier Méditerranée Métropole, la région Languedoc-Roussillon et l’association Transferts-LR ont également participé à la mise en place du projet.

BPI France a participé au financement de la société par l’attribution d’avances remboursables et de subventions, auprès de la région Languedoc-Roussillon.

L’atout majeur du produit développé parSurgiMAb réside dans l’implication de l’équipe chirurgicale dès la conception de l’appareillage. L’appropriation de la technologie par le chirurgien a ainsi été optimisée afin de rendre l’examen facile et rapide. L’intégration originale de l’équipe au sein de l’Institut régional du Cancer de Montpellier (ICM) a permis un dialogue et une collaboration quotidiens avec les médecins impliqués dans le projet, et facilité le déroulement des premiers essais cliniques.

Le groupe du Dr. Alex Vahrmeijer à LUMC (Image Guided Surgery Group), d’abord sur des problématiques précliniques, puis dans le cadre des essais cliniques de Phase II et III dont le Dr. Vahrmeijer est l’investigateur principal, est un partenaire privilégié de la société depuis plusieurs années. Avec 10 centres cliniques impliqués à l’international dans l’essai de phase III en cours, ce dialogue avec les chirurgiens est plus que jamais important pour SurgiMab.